Social commerce - Réseaux sociaux - Ecommerce

Social commerce, où la tendance e-commerce qui transforme les réseaux sociaux en canaux de vente

E-commerce / Réseaux sociaux / Webmarketing

Social commerce, où la tendance e-commerce qui transforme les réseaux sociaux en canaux de vente

Temps de lecture : 7 minutes

Depuis que j’ai découvert l’univers du marketing digital, je reste fascinée par la façon dont les médias sociaux continuent de s’adapter et d’évoluer au gré des nouvelles tendances de consommation. Au cours des 20 dernières années, nous avons assisté au passage progressif de simples mises à jour textuelles à un contenu de plus en plus visuel et éphémère, sous l’impulsion de nouvelles plateformes telles qu’Instagram, Snapchat ou TikTok qui a poussé cette tendance encore plus loin. L’époque où les réseaux sociaux étaient exclusivement réservés à la communication avec la famille et les amis est désormais révolue. En effet, ils prennent désormais de plus en plus d’ampleur dans notre vie quotidienne et influent sur nos décisions d’achat. Les marques l’ont saisi et ont transformé ces plateformes en un véritable terrain de jeu pour effectuer la promotion de leurs offres et capter notre attention avec plus d’authenticité. Aujourd’hui, une nouvelle opportunité s’offre à eux pour exploiter tout le potentiel des réseaux sociaux : le Social Commerce. 

Quelle est cette nouvelle fonctionnalité et en quoi s’apprête-t-elle à devenir un marché d’avenir qui s’annonce monumental ? Zoom sur cette nouvelle forme de vente sur laquelle vous devriez vous positionner sans plus attendre. 

Définition du social commerce 📕

Le Social commerce, ou commerce social, est né d’un simple mariage entre les réseaux sociaux et le e-commerce. En pratique, cela signifie que les plateformes de médias sociaux ont développé leurs propres fonctionnalités de commerce électronique afin de permettre aux marques de vendre leurs produits directement sur la même interface. 

Avant l’apparition du Social commerce, les clients désireux d’effectuer un achat en ligne devaient se rendre sur le site internet de l’entreprise concernée, créer un compte en remplissant des formulaires à rallonge, ajouter l’article au panier et procéder à la transaction bancaire. Ce processus lourd et fastidieux place des barrières inutiles entre le consommateur et ce qu’il souhaite acheter qui contribuent à le démotiver voire même à se désintéresser complètement du produit. 

Désormais, le commerce social permet aux internautes d’acheter des articles dès qu’ils les découvrent, en seulement quelques clics, sans avoir besoin d’être redirigé vers un site internet. Ainsi, les réseaux sociaux ne sont plus seulement utilisés à des fins de communication, ils sont devenus des canaux de ventes à part entière offrant une commodité et une facilité d’utilisation sans pareilles. Ces avantages sont d’ailleurs les principales raisons pour lesquelles le social commerce connaît une croissance fulgurante. 

Pour vous donner un ordre d’idée, Accenture estime que l’ascension du commerce social sera trois fois plus rapide que celle du e-commerce traditionnel, atteignant ainsi 1,2 billion de dollars d’ici 2025. Sans surprise, la Chine demeure toujours le marché le plus mature en la matière puisqu’elle utilise cette technologie depuis déjà plusieurs années tandis que ce concept n’en est qu’à ses débuts dans l’Hexagone. Nul doute que la génération Z et les Millenials, qui représentent 62% des dépenses globales en social commerce, seront les moteurs de cette croissance. 

Commerce social VS e-commerce : Quelles différences ? 🥊

En réalité, le commerce social peut être défini comme une branche du e-commerce dans la mesure où il implique la vente d’articles en ligne. Pour autant, il s’agit bien de deux concepts distincts qui se différencient sur plusieurs aspects : 

Lieu d’achat et de transaction 💰

Le e-commerce fait référence à l’expérience d’achat qui se produit sur le site web ou l’application d’une entreprise. A moins que votre marque bénéficie d’une renommée particulière, il y a fort à parier que vous ayez actionné plusieurs leviers marketing pour diriger les internautes vers votre boutique en ligne afin de développer sa visibilité. Une fois que vous êtes parvenu à les attirer sur votre site internet, il vous reste encore plusieurs efforts à fournir pour réussir à les convaincre d’entreprendre leur parcours d’achat. Chacune de ces étapes constitue un risque non négligeable de perdre leur intérêt et la vente potentielle qui en découle. 

Dans le cadre du social commerce, l’intégralité du parcours du consommateur peut être réalisé sur une seule et unique plateforme sociale (Facebook, Instagram…), de la découverte du produit à l’achat. Plutôt que de rediriger les internautes vers un site marchand, le commerce social amène la boutique directement au client, en lui permettant d’effectuer la transaction sur le réseau social utilisé. En ce sens, ce nouveau canal de vente supprime les étapes susceptibles de perdre le client en chemin en rationalisant le processus d’achat. Le social commerce est donc synonyme d’un parcours sans friction pour le client qui contribue à booster les ventes pour le détaillant.

Relation avec les clients 🤝

La présence du terme “social” prend tout son sens dans l’intitulé “Social commerce”. En effet, l’expérience d’achat sur les réseaux sociaux se veut plus interactive que sur un site internet. Les marques peuvent se mettre directement en relation avec leurs clients et entretenir une certaine proximité, plutôt que de simplement vendre et livrer la commande. L’engagement de leur communauté, via les likes et les commentaires, participent également à conforter les acheteurs dans leur décision d’achat.

Quels sont les avantages du social commerce pour les consommateurs et votre business ? 👍

Si vous n’êtes pas encore convaincu que le commerce social est nécessaire pour votre entreprise, voici quelques avantages clés qui pourraient vous convaincre.

Une audience élargie et plus accessible 👨‍👩‍👧

Recourir au social commerce, c’est vendre ses produits là se trouvent les consommateurs la majeure partie du temps. Selon Statista, on dénombrait pas moins de 3,6 milliards d’utilisateurs de médias sociaux dans le monde en 2020 ; un chiffre qui devrait atteindre la barre des 4,4 milliards d’ici 2025. Ces données prouvent que les médias sociaux deviennent un véritable vivier d’opportunités pour les entreprises désireuses de s’adresser à un public plus nombreux. 

D’autre part, les médias sociaux s’inscrivent comme de véritables moteurs de recherche que les jeunes utilisateurs ont le réflexe de consulter pour s’en inspirer au quotidien ; en particulier pour des idées de décoration ou de tenues vestimentaires. Les vidéos et images qui composent leur fil d’actualité deviennent donc de véritables moteurs pour déclencher l’acte d’achat. Dès lors, l’objectif des marques consiste désormais à profiter des nouvelles fonctionnalités de paiement intégrées pour provoquer les achats impulsifs chez les générations Y et Z. 

Une relation à double sens avec les clients 🤝

En plus de faire promouvoir vos produits à un plus large éventail de personnes, le social commerce révolutionne l’expérience client en leur offrant un moyen plus direct d’interagir avec votre marque que dans le cadre du e-commerce. Que ce soit par le biais de commentaires ou de messageries instantanées comme Facebook Messenger ou WhatsApp Business, vous rendez votre marque plus accessible et authentique et pouvez dialoguer avec vos clients pour les accompagner dans leur processus d’achat . Un aspect primordial aujourd’hui pour une génération de consommateurs qui veut se sentir écoutée et valorisée !

De cette façon, le commerce social peut aider à établir des relations de confiance et durables donnant lieu à une fidélisation accrue des clients. Pour y parvenir, les entreprises doivent bien évidemment jouer le jeu et s’engager dans la narration pour créer une image de marque plus profonde.

Expérience d’achat simple et transparente 🛒

Comme évoqué plus haut, l’un des principaux avantages que présente le social commerce est d’offrir une expérience d’achat plus intuitive, pratique et familière aux acheteurs en utilisant des plateformes auxquelles ils sont déjà habitués. D’autre part, ce canal de vente élimine tous les obstacles susceptibles de provoquer l’abandon du panier. Les clients peuvent régler leurs achats directement sur le réseau social en question sans avoir à sortir du site, à s’inscrire, à remplir des formulaires d’informations fastidieux ou à se souvenir de leur mot de passe. 

Qu’il s’agisse d’attirer leur attention, de les inspirer ou de les aider à prendre la décision d’achat finale : toutes ces étapes peuvent être accomplies au même endroit sur Facebook, Instagram ou tout autre réseau social proposant des fonctionnalités de paiement. Le commerce social prend les clients potentiels par la main et les accompagne pas à pas dans leur parcours de découverte jusqu’à leur achat. S’ils tombent sur un produit intéressant en naviguant sur Instagram, ils peuvent se le procurer en quelques clics.

Expérience d'achat - Réseaux sociaux- Social commerce

Une preuve sociale naturelle 🤩

La réalité du e-commerce est que de nombreux acheteurs peuvent ne pas faire confiance à votre marque immédiatement. Avant de procéder à un quelconque achat sur votre site, ils vont se référer aux avis des autres utilisateurs ou comparer vos produits avec la concurrence dans le but d’être confortés dans leur décision et rassurés sur votre réputation. 

A l’inverse, le social commerce bénéficie d’une preuve sociale naturellement intégrée. Les avis sous les publications, les likes ou encore les critiques d’influenceurs créent une boucle de rétroaction positive qui rassure les clients et les incite à revenir. Plus les utilisateurs interagissent avec vos produits, plus votre marque parviendra à instaurer un climat de confiance avec les nouveaux clients, favorable aux ventes. Ainsi, vous aurez plus de facilité à gagner la confiance des internautes via des plateformes où la communication informelle est reine et où les adeptes sont moins méfiants. 

Preuve sociale - Réseaux sociaux - Social commerce

Ce qu’il faut retenir

En résumé, le social commerce représente sans aucun doute une tendance de marché universelle qui ne fera que croître en maturité. En effet, il ouvre de nouvelles façons de vendre et stimuler les conversions en offrant des expériences d’achat fluides, sans friction. 

Si certains pays sont plus avancés en la matière, il est certain que ce nouveau canal de vente apportera des résultats impressionnants aux entreprises qui sauront l’utiliser à bon escient pour booster leurs ventes. 

Si vous débutez dans le commerce social, les plateformes bien connues comme Facebook et Instagram sont d’excellents points de départ. 

Besoin d’aide dans votre marketing digital ?

Nous vous accompagnons sur vos problématiques

Immersive est une Agence Marketing digital & Studio. Nous aidons nos clients à intégrer les bons leviers webmarketing dans leur stratégie digitale.

Réagir sur le sujet

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.